Vendredi 3 Juin 2016 : Pologne Etape 8 Berlin – Slubice

8 ème étape : Berlin – Slubice (105 km).


Voilà nous sommes en Pologne.
Il nous reste l’étape de demain et nous aurons réussi notre projet.
Nous avons eu une belle journée, la sortie de Berlin s’est bien passée. une nouvelle crevaison pour Jean pierre. Nos pneus ont été fortement mis à contribution depuis quelques jours. Après huit jours de roulage nos cyclos sont en pleine forme et ont encore un bon coup de pédale.
Gageons que les derniers 80 km de demain se passent aussi bien.
Une chose est sûre, le repos dominical sera le bienvenue pour tous.

Jeudi 2 Juin 2016 : Pologne Etape 7 Bernburg – Berlin

7 ème étape : Bernburg – Berlin ( 165 km).


Les jours se suivent et se ressemblent. Nous sommes partis avec la pluie et nous sommes arrivés à Berlin sous les averses orageuses. Il y a eu toutefois de belles éclaircies dans la journée.
Cette météo use les troupes. Mais nos 9 cyclos ont un mental d’enfer et ont effectué les 150 premiers km à vive allure.
La traversée de Berlin, par contre ressemblait à celle de Cologne. Épique !!!!

Mercredi 1 Juin 2016 : Pologne Etape 6 Gottingen – Bernburg

6 ème étape : Gottingen – Bernburg (155 km).


Nous avons pris l’habitude de rouler sous la pluie. Comme chaque jour suffit sa peine , le sixième jour démarre sous la bruine. Il va pleuvoir sur les 100 premiers km. Armand crève une troisième fois avant de repartir avec son groupe, l’après-midi, sous le soleil.
Nous avons eu le plaisir de voir Edel sur le bord de la route nous encourager.
Nous la remercions pour son implication entière dans ce projet et pour nous avoir offert ce jour des bières et du chocolat.
Nous sommes arrivés à 17h30 à Bernburg.
Pour répondre à la question de Vincent, nous lui dirons que si l’eau de Cologne avait été de la bière nous serions encore à ce jour dans un coma plus qu’éthylique.

Mardi 31 Mai 2016 : Pologne Etape 5 Winterberg – Gottingen

5 ème étape : Winterberg – Gottingen ( 142 km).


Les neuf cyclos andrésiens étaient ensemble pour une magnifique étape de transition.
La météo nous a été très favorable. Des paysages verdoyants et des villages tranquilles et typiques. Sur sa globalité le relief de ce parcours était plutôt descendant, ce qui nous a pas empêché de se coltiner quelques belles bosses. Les organismes souffrent un peu après presque 800 km effectués.