NextGEN Gallery Plugin Not found

. » Sorties Route

Sorties Route

Weekend 10 – 11 Juin 2017 : Cyclomontagnarde Du Vercors


Cette année nous nous sommes retrouvés dans le massif du Vercors à Saint-Laurent-en-Royans.
Plus nombreux, nous avons accueilli nos premières féminines, Fabienne et Michelle.
Nous sommes arrivés vendredi soir, découvrant notre nouveau gîte.
Un beau gîte en terrasse, comment recherche-t-il ?
Des relations, de la clairvoyance, de la chance ! !
Bravo Philippe.


Cadre panoramique, seul face à la montagne et la vallée, calme, couleurs du soir au couché du soleil.
La disponibilité des hôtes de la maison, comme des princes, chacun trouvera sa place.
Valises posées, vélos déchargés et préparés, retrouvailles, et collectif pour la première difficulté de la journée, apéro de vin de noix et divers, premières montées et descentes.
Le repas qui suivi aurait pu nous tétaniser à l’idée du lendemain mais courageux nous avons bravé tous les excellents plats.
Dans la cuisine, il y a la maîtresse de maison Ginette et c’est Bocuse, Ducasse
Le vin de table a aidé grandement à ce repas gargantuesque.


Le lendemain nous retrouvons tout ce petit monde frais et dispo ainsi que Claude et Bernard nos sétois d’Andrésy, Fabienne, Celis, Gilles, Eric, Alain, Vincent Delaharpe hébergés en autre lieu par manque de place mais présents aux saintes messes.
Nous remonterons la partie descendue pour aller au départ à Saint-Jean-en-Royans, alors Coach le choix du gîte ? ? …….
Malgré la rudesse de certaines pentes, col du Mont Noir, nous allons évoluer dans un décor de rêve de ce massif du Vercors, vallons, aplombs, gorges, cirques, cascades, ruisseaux, routes accrochées à la montagne.
Fin de la première partie, place aux dortoirs de Villard-de-Lans, douche, atterrissage de parapentes et discussion sur la cuisson des pâtes.


Deuxième étape, derniers sommets, toujours au complet, des grands. Nous roulons vers les plateaux du Vercors, col d’Herbouilly, col Saint-Alexis, des montgolfières accompagnent nos efforts.
Pour finir il y eu le col de la bataille : la fatigue, la lassitude, les maux de chacun, l’interdiction de l’organisation, descente gravillonnée ces derniers jours.
Monter et redescendre le même versant, horreur, impensable, pas possible, inenvisageable, à l’intersection des deux routes descente ou montée, les casques fument.


Après analyse nos cyclos rejoindront l’arrivée, repas de l’organisation et pour certains baignade non obligatoire.
Nous ne dénoncerons pas les deux cyclos indisciplinés.
C’est qui, c’est qui demanda l’écho de la montagne ces deux courageux qui ont monté le col de la Bataille et surfé dans la descente sur le gravillon. (voir photo)
Nous finirons tous au complet réjouis, heureux de cette grande ballade au sein du Vercors.
De nouveau réunis au gîte après douche et relaxation nous continuons au vin de noix et divers trinquant à nos exploits et à l’anniversaire de Ginette notre hôtesse.
Le repas qui suivra sera, de nouveau dantesque oui on peut l’écrire comme ça, mais nous sommes sages.
Nous avions déjà un grand cinéaste, nous avons maintenant une belle voix, un chanteur de charme, à découvrir.


Le lendemain, petit déjeuner, vélos chargés, un au revoir et chacun repart dans le nord.
Ce texte ne sera pas assez long pour relater tous les mots et propos de chacun, qui permirent de passer un très grand moment ensemble dans la joie et la bonne humeur.
Merci à tous les photographes.
Vivement l’année prochaine.
A si, Gilles est resté.


Voici un lien pour avoir un aperçu des photos prises lors de ce weekend.

Photos Cyclomontagnarde Du Vercors 2017

Dimanche 2 Octobre 2016 : Randonnée Du Confluent

Pour la 2ème année consécutive, nous avons remporté 2 coupes à la randonnée du confluent à Conflans St Honorine.
le + grand nombre de participants (28) et la coupe « féminine » (5 femmes).

Sortie_Commune_VTT


Merci à tous pour votre participation et pour la bonne ambiance qui règne dans notre club.

Samedi 25 Juin 2016 : Groupe découverte en direction de La Roche Guyon

Le samedi 25 juin le groupe découverte a effectué sa sortie de journée Andrésy-la Roche Guyon et retour. Si le soleil était un peu timide, il brillait à fond dans les cœurs.

En vrac quelques témoignages photos : sur le parcours, pendant la visite de la petite église troglodytique de Haute Isle et au pique-nique sur les hauteurs de la Roche Guyon.

Belle réussite, belle ambiance tous les cyclos, cyclotes et non-pédalants sont prêts à remettre ça.

 

Weekend 11 – 12 Juin 2016 : BCMF Annecy


Les Ados du Club d‘Andrésy à Annecy – 11 et 12 juin 2016

Pas d’âge chez tous ces garçons, ils auraient très bien joués dans la guerre des boutons.
Infatigables, à table ou sur le vélo, de vrais guerriers, malgré !!!!
En réalité nous avons passé, encore une fois, d’excellents moments ensemble. Guy pourra en témoigner.
Nous avons déjoué la météo, réglé notre vitesse sur les averses et admiré les beaux paysages de Savoie, nous aurions espéré un petit plus de chaleur.
Nous avons profité de toute l’expérience des plus aguerris pour profiter pleinement de cette randonnée.
Du Coach, dit BuBu pour les intimes, on ne fait rien sans lui, l’équipe est perdue s’il ne voit pas son casque.
Cette expédition, préparée par ses soins, recherches, décisions, inscriptions, planning, gîte, restos, rien à redire, que du grand choix, non tout le monde a bien mangé et bien dormi.
De Michel D., un penchant pour les Grenouilles, pour les lieux-dits, qui nous a fait descendre par ces chemins qui respirent la vieille France comme en témoigne le km 200. Nous sommes arrivés les derniers, mais contents d’avoir mangé ces bestioles, au lieu dit St Priest la Roche.
D’Alain, avec sa caméra, gravissant les cols en tête pour filmer cette équipe de petits vieux, transpirant dans leur corps d’ados. Merci à lui, et oui, un petit jeune. On attend le montage.
Olivier notre secrétaire émérite, supportant sa classe d’ados, pour sa formation sur les crevaisons, et lancement de roue.


Le soir tous au gîte face au Lac d’Annecy, nous étions contents de retrouver Claude et Bernard retraités du sud de la France, Claude ancien compagnon de nos sorties andrésiennes.
Avec ou sans l’analyse du Coach, vu le dénivelé entre le gîte et Annecy, le départ en voiture s’est imposé, malgré quelques railleries sur un vieux véhicule.
Pour ce premier soir à table, une excellente tartiflette accompagné de vin de Savoie, diététique oubliée, le réconfort avant tout, demain sera un autre jour.
Les choses se gâtent, une table de petit déjeuner à ne pas partir, il pleut. Rien ne les arrêtent, ils montent tous en voiture direction le gymnase d’Annecy.
Dépose des valises, et oui on dort à Samoëns, coup de tampons, neuf heures le départ est donné, le grand club d’Andrésy s’élance, la pluie s’est arrêtée.


Sortir d’Annecy, attaquer les premières rampes, direction le col de la Colombière, premier passage en altitude. Solidarité de ce club, qui a pris tous les risques d’attendre longuement au froid au sommet de ce col, la lanterne rouge.
Première grande descente, sensation vitesse, mais surtout le froid et envie d’être au pied pour le premier ravitaillement. La pluie s’invite, nous attendrons l’éclaircie pour monter Araches et descendre vers Samoëns, nuit de repos de notre première journée.
Pendant le diner, nous avons retrouvé tous les ados que nous sommes. On ne racontera rien.
Le lendemain nouveau départ, réparation, crevaison et jet de roue, la météo nous est toujours favorable.
Premiers tours de jambes, dans cette vallée, silence dans les rangs, tous derrière le coach, quelques kilomètres avant le col de Jambaz.
Tous unis dans l’effort, solidarité dans l’attente avant d’aborder les descentes et de rejoindre Peillonnex pour l’excellent repas préparé par le club d’Annecy.
Nous avons évité la sieste pour regagner notre point de départ, le ciel est toujours avec nous, le col des Fleuries, la descente vers Annecy, quelques ados se sont fait peur, grisés par la vitesse, envie d’une bière ? Non…… celle à boire à l’arrivée.
Accueil par le club d’Annecy à notre retour, formidable organisation, une mousse de récupération, reprendre sa valise, la voiture et direction le gîte, formidable idée que d’être propulsé dans la montée, une douche et le resto du Lac, où nos ados vont une nouvelle fois se lâcher ,fatigue oubliée.
Vivement l’année prochaine malgré l’âge de nos ados, pour passer un si agréablement moment entre vrais cyclos, sachant vivre, venez nombreux. Que la montagne est belle, comme disait !!! Merde Alzheimer.
P. Helle

Samedi 4 Juin 2016 : Pologne Etape 9 Slubice – Miedzyrzecz

9 ème étape : Slubice – Miedzyrzecz ( 80 km).

Pologne Jour 9


Ça y est c’est fait ! Les cyclos d’Andrésy sont arrivés à Miedzyrzecz.
Un accueil chaleureux leur a été accordé par la mairie et le comité de jumelage.
Nous avons eu l’agréable surprise de voir les représentants d’Haren : Manfred Giessen entre autres.


Bravo à tous pour ce beau périple…

Vendredi 3 Juin 2016 : Pologne Etape 8 Berlin – Slubice

8 ème étape : Berlin – Slubice (105 km).


Voilà nous sommes en Pologne.
Il nous reste l’étape de demain et nous aurons réussi notre projet.
Nous avons eu une belle journée, la sortie de Berlin s’est bien passée. une nouvelle crevaison pour Jean pierre. Nos pneus ont été fortement mis à contribution depuis quelques jours. Après huit jours de roulage nos cyclos sont en pleine forme et ont encore un bon coup de pédale.
Gageons que les derniers 80 km de demain se passent aussi bien.
Une chose est sûre, le repos dominical sera le bienvenue pour tous.

Jeudi 2 Juin 2016 : Pologne Etape 7 Bernburg – Berlin

7 ème étape : Bernburg – Berlin ( 165 km).


Les jours se suivent et se ressemblent. Nous sommes partis avec la pluie et nous sommes arrivés à Berlin sous les averses orageuses. Il y a eu toutefois de belles éclaircies dans la journée.
Cette météo use les troupes. Mais nos 9 cyclos ont un mental d’enfer et ont effectué les 150 premiers km à vive allure.
La traversée de Berlin, par contre ressemblait à celle de Cologne. Épique !!!!

Mercredi 1 Juin 2016 : Pologne Etape 6 Gottingen – Bernburg

6 ème étape : Gottingen – Bernburg (155 km).


Nous avons pris l’habitude de rouler sous la pluie. Comme chaque jour suffit sa peine , le sixième jour démarre sous la bruine. Il va pleuvoir sur les 100 premiers km. Armand crève une troisième fois avant de repartir avec son groupe, l’après-midi, sous le soleil.
Nous avons eu le plaisir de voir Edel sur le bord de la route nous encourager.
Nous la remercions pour son implication entière dans ce projet et pour nous avoir offert ce jour des bières et du chocolat.
Nous sommes arrivés à 17h30 à Bernburg.
Pour répondre à la question de Vincent, nous lui dirons que si l’eau de Cologne avait été de la bière nous serions encore à ce jour dans un coma plus qu’éthylique.

Mardi 31 Mai 2016 : Pologne Etape 5 Winterberg – Gottingen

5 ème étape : Winterberg – Gottingen ( 142 km).


Les neuf cyclos andrésiens étaient ensemble pour une magnifique étape de transition.
La météo nous a été très favorable. Des paysages verdoyants et des villages tranquilles et typiques. Sur sa globalité le relief de ce parcours était plutôt descendant, ce qui nous a pas empêché de se coltiner quelques belles bosses. Les organismes souffrent un peu après presque 800 km effectués.

Lundi 30 Mai 2016 : Pologne Etape 4 Kerpen – Winterberg

4 ème étape : Kerpen – Winterberg (167 km).


Une grosse journée vient de se terminer. La traversée de Cologne s’est effectuée sous le déluge, il faisait nuit noire à 10 heures du matin. Les premières crevaisons sont arrivées pour Michelle, Guy et Armand. Après s’être retrouvé à 14 h pour déjeuner à Bergneutstadt, nous avons entamé une après-midi ensoleillée.

Celle-ci se finit par une belle montée de 7 km vers Winterberg.

Haut de page